Quand le saumon se fait croquer…

Dans une nature intacte, Aurélien et Béatrice, nos clients, ont pu admirer avec un guide naturaliste l’incroyable festin des ours bruns dans une rivière du Kamchaka en Alaska.

LE BANQUET DES OURS

 

Ils racontent…

« Après avoir enfilé d’immenses cuissardes type « pêcheur », accroché à la taille les gilets de sauvetage, enfin nous décollons pour immédiatement survoler le « Spit » d’Homer, longue bande de terre très étroite. Le temps étant magnifique, le « vol des ours » (1h15) devient aussi un somptueux « scenic flight » au dessus de la baie de Kachemak, du Cook inlet, puis du parc national de Katmai.

Nota bene : Le parc national et réserve de Katmai (20 000 km2) est remarquable pour sa vallée des Dix Mille Fumées formée à la suite de l’éruption du Novarupta en 1912 ainsi que par ses ours bruns dont on estime le nombre à plus de trois mille.

Nous avons survolé le Mont Douglas, le Mont Fourpeaked et son glacier du même nom. Le Cessna atterrit sans encombre sur une fine plage de sable et cailloux ; nous partons en file indienne derrière Martin, notre guide naturaliste ; les cuissardes nous permettent de traverser les rivières…

Nous arrivons rapidement à une zone idéale d’observation : un groupe de 5 à 8 ours jouent, pêchent et se reposent au bord d’une petite rivière jouxtant la plage ; là donc sous nos yeux pendant 3 heures vont se succéder de magnifiques scènes dignes de National Geographic LOL. Un vrai bonheur de voir ces ours de si près ; avec ma bonne paire de jumelles, j’ai l’impression d’avoir le nez sur eux et peux observer tous les détails ! Aurélien s’emballe sur le Nikon avec bonheur ; ma caméra n’est pas en reste sur quelques belles scènes de chasse au saumon et de bagarres amicales.

Les observateurs ne courent pas vraiment de risque : les ours sont conscients de notre présence, mais si l’on respecte les quelques règles données par notre guide, celui-ci se charge de notre sécurité, donc c’est « cool » pour nous, on n’a pas besoin de « couvrir nos arrières »! C’est un régal de voir ces magnifiques animaux dans leurs environnement sauvage : ce sont des ours bruns d’Alaska (ou encore grizzly) ; population estimée à 3000 environ dans cet immense parc (en fait ces « parcs » sont tout simplement des zones totalement sauvages et intactes, dans lesquelles on ne peut pas rentrer sans autorisation, et ou les règles applicables sont très strictes

Le temps venu de repartir, nos pilotes nous offrent un vol scénique complémentaire sur le mont douglas et le mont fourpeaked, jusqu’au sommet et ses neiges éternelles, des lacs glaciaires invisibles de la terre, des caldeira remplis d’une eau turquoise laiteuse, des rochers intacts, des cascades nichées dans les creux, la maigre végétation dévalant les pentes des volcans… un régal !

Puis c’est le retour vers Homer, en survolant Seldovia, d’autres montagnes, baies, ilots. »

Demandez à PARADOUTRAVEL de vous organiser un road trip inoubliable en Alaska !